SCAF : un condensé des vicissitudes européennes?

Les difficultés rencontrées ainsi que les nombreux échecs essuyés par les multiples tentatives de consolidation du marché européen de l’armement ont été au coeur d’une multitude de rapports d’étude et de travaux dans le domaine des sciences politiques et sociales. Ceux-ci ont tenté de discerner les divers facteurs, liés pour la plupart aux particularismes vivaces des nations européennes, qui ont fait échouer les diverses initiatives lancées en vue de renforcer la coopération des États de l’Union européenne en matière de production et d’acquisition de biens de défense. On ne manquera pas, du reste, de souligner les apports des théories socialesconstructivistes qui ont mis en évidence les résistances culturelles (propres aux entreprises, bureaux d’études, organisations) aux perspectives de coopération dans un secteur de production de biens, il est vrai, des plus spécifiques. Le Système de combat aérien du futur (SCAF) devait traduire la capacité de ses deux principaux partenaires, l’Allemagne et la France, à dépasser les préférences nationales pour aboutir, d’ici 2026, au lancement d’un démonstrateur technologique commun devant explorer les technologies qui équiperont le futur avion de combat européen.

Note d’analyse téléchargeable en cliquant ici.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s